tag heuer montres

samedi 16 avril 2011

Roméo et Juliette, et Jaïr, Sandra, Houd

De Vérone ou d’ailleurs… raconte l’histoire d’Anna et Rapha?l (une version originale de Roméo et Juliette) que tout sépare et qui pourtant sont fous amoureux l’un de l’autre. Sur scène, plusieurs générations de Roméo et Juliette se donnent la réplique, des plus petits (10 ans) au plus grands (20 ans). On assiste alors à une représentation époustouflante, où le talent de ces jeunes chanteurs, danseurs et comédiens nous fait oublier que pour la plupart c’est la première fois qu’ils montent sur scène.
Ce spectacle monté par Didier Grojsam et Armelle Cornillion a fait l’unanimité auprès du public : en témoigne la réaction des parents d’élèves, particulièrement fiers de leurs enfants. Houria, maman de Houd, 10 ans, et l’un des ? Roméo ? dans le spectacle, nous fait part de ses réactions : ? J’ai eu la chance d’assister à tous les préparatifs en coulisse et je dois dire que c’est vraiment une super initiative. Mon fils, Houd, est dans son élément, je savais déjà que c’était un petit clown, là-dessus pas de surprise. Ce qui m’a vraiment ému c’est le projet en lui-même. L’Opéra est démystifié, on a l’impression de pouvoir enfin palper ce grand monument culturel. ?
Il est vrai que le spectacle puise essentiellement son énergie et son originalité dans les différences de cultures des uns et des autres. Des chansons en hollandais, en fran?ais, en italiens… il y a de la place pour tous, c’est un peu le message. ? Cette représentation rend réellement compte du potentiel chez les enfants de toutes couleurs et religions confondues ?, poursuit Houria.
Pour les jeunes artistes, à 20h, fin du spectacle, la pression retombe ! L’occasion pour nous de leur poser quelques questions dans les coulisses. Sandra, fran?aise agée de 10 ans, est élève à l’école primaire Mathis dans le XIXe arrondissement de Paris, elle nous explique ce qu’elle ressent : ? Grace à ce spectacle, c’est la première fois que je monte sur scène, et ?a fait un peu bizarre de me produire devant des gens que je connais. ? Ja?r, lui, dans la même classe que Sandra s’y croit déjà, et se la joue pro’ : ? C’est la deuxième représentation, alors le stress je gère. En tous cas, si je travaille mal à l’école, je serais artiste ! ?
De Vérone ou d’Ailleurs…
marque sans aucun doute le début de certaines carrières artistiques. Il va sans dire que pour l’Opéra de Paris, une porte s’est ouverte sur la jeunesse et sa diversité.
Ndembo Boueya et Zineb Mirad

montres

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire